La rubrique du week-end #3

Le week-end dernier, j’ai profité du 11 novembre pour me plonger dans le Paris d’antan. Au programme, balade dans le quartier du 5ème arrondissement, visite des arènes de Lutèce et goûter à la pâtisserie Stohrer.

Le 5ème arrondissement est le plus ancien de Paris. D’ailleurs, il recouvre la plus grande partie du quartier latin construit par les Romains sous l’Antiquité. C’est un plaisir d’y flâner le week-end.

La rue Mouffetard est un incontournable du quartier, c’est l’une des plus vieilles rues de la Capitale, un véritable vestige. Vendeurs de vins, de poissons, de fruits et légumes, de fromages ou encore de chocolats s’y succèdent. Baladez vous tranquillement entre ces ruelles escarpées et pleines d’histoires. Un bonheur simple.

On trouve également au sein de cet arrondissement des monuments tels que la Grande Mosquée, le Panthéon, le Jardin des Plantes mais aussi les arènes de Lutèce.

Les arènes de LutèceNon, ce n’est pas le Colisée ^^ mais ça vaut vraiment le détour …

Les arènes de Lutèce sont un amphithéâtre gallo-romain.
Construites au premier siècle, elles comprenaient à la fois une scène pour les représentations théâtrales mais aussi une arène pour les combats de gladiateurs (je suis fan de cette période, et pas seulement à cause de Russell Crowe ^^). Ces arènes sont aujourd’hui accessibles, gratuitement, par le n°49 de la rue Monge.

49 rue MongeL’entrée passerait presque inaperçue au sein de la rue…

entrée secrèteDerrière ce passage secret, les arènes de Lutèce… Aujourd’hui, plus de combats mais des jeux d’enfants.

Des arènes, on peut accéder au square Capitan, un parc de 12 168 m2 ouvert depuis 1892. Je pense que je m’y promènerais à nouveau au printemps …

J’ai fini ce week-end par un saut gourmand dans le passé avec la pâtisserie Stohrer. 

En 1725, Louis XV épouse Marie Leszczynska, fille du roi de Pologne. Son pâtissier Stohrer la suit à Versailles… En 1730, il ouvre sa pâtisserie au 51 rue Montorgueil dans le 2ème arrondissement. Ce qui fait aujourd’hui de celle-ci, la plus vieille pâtisserie de Paris.

patisserie-stohrer

Pssst il semblerait même que Nicolas Stohrer soit l’inventeur du Baba au rhum (spécialité de la pâtisserie).

Baba au rhumLe prix des pâtisseries varie entre 3 et 5€. Je ne suis pas fan du baba au rhum, je ne l’ai donc pas goûté (je sais, je sais) mais je peux vous dire que l’éclair au caramel au beurre salé était un délice ^^

Bon week-end à tous, et à vendredi prochain 😉

 

Share Button
4 personnes aiment cet article !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *